De la richesse du Dunivers

Les extrémistes ne sont à craindre que quand on cherche à les supprimer. Il faut faire la preuve qu’on peut utiliser ce qu’ils ont de mieux à offrir.

Leto II, Empereur-Dieu

 

Si je me permets de faire cet emprunt (aussi bien la forme que le fond) à l’Empereur-Dieu de Dune, c’est pour parler de 2 « extrémismes » qui s’opposent dans le Dunivers : d’un côté les talifans (quelle audacieuse construction sémantique); de l’autre ceux qui les ont ainsi baptisés. C’est à l’occasion de la fiche de lecture du Jihad Butlerien qu’elle a rédigée sur son blog que Plumpy va découvrir ce nouveau monde qu’elle ne connaissait pas.

Mais reprenons depuis le début. Le Jihad Butlerien fait partie d’une série, la « Genèse de Dune ». Cette série retrace l’histoire qui a conduite au Jihad Butlerien à l’oeuvre dans Dune et dont le plus célèbre précepte est l’aphorisme suivant : « tu ne feras point de machine à l’esprit de l’homme semblable« . Cette série a été écrite par Brian Herbert (fils de Frank) et Kevin J Anderson. Aujourd’hui, on compte 4 séries pour 10 romans (liste complète ici). Ces romans sont clairement moins bons que les romans du Cycle d’origine (moins profond, grille de lecture unique, utilisation abusive des deus ex machina). Beaucoup, comme Plumpy, les lisent cependant avec plaisir, et les prennent pour ce qu’ils sont : des livres agréables et facile à lire, divertissants. Pour avoir moi-même apprécié la première trilogie à sa sortie, je sais de quoi je parle. Il en va de la littérature comme du cinéma, on peut adorer un chef d’oeuvre et se régaler d’un bon gros Blockbuster. Le principe est identique ici aussi (je vous laisse deviner quel est le chef d’oeuvre du blockbuster…).

Tout ceci aurait pu s’arrêter là (« les goûts et les couleurs« …) mais il ne s’agit pas que de la qualité de simples romans de SF. En effet, ceux-ci sont clairement rattachés à un Cycle original (créé par un autre auteur), qu’ils veulent compléter. Et à partir de là, 2 clans vont donc s’affronter : d’un côté les fans de Dune qui gardent férocement le Temple et veillent sur le Cycle. Devant la qualité des nouvelles séries, la critique pleut sur BH et KJA. Après tout, reprendre Dune, c’est risquer de se mettre une partie des fans à dos. C’est ce qui arrive ici. Et la réponse de la HLP (qui gère les droits de Frank Herbert) va s’avérer cinglante : redéfinition du Dunivers (la Dune Encyclopedia est sortie du périmètre, clouée au pilori et les nouvelles séries intégrées au Cycle), modération stricte sur le forum officiel, menaces de poursuite contre les tentatives des amateurs. Et, cerise sur le gâteau, l’appellation officielle décernée à ces fans entrés « en résistance », les talifans (première fois que je vois une entreprise exclure une partie de ses clients avec une telle intensité). Les choses vont continuer à s’envenimer : les talifans sont exclus du forum officiel. Ils vont donc s’organiser en communautés « rebelles » (la plus célèbre reste Jacurutu). Il s’agit principalement de membres anglophones, dont la cible principale s’appelle Kevin J Anderson.

La francophonie est plus modérée. Certes, les discussions vont bon train pour se demander si Brian n’est pas devenu un danger pour l’oeuvre de son père, mais chacun est libre de donner son avis argumenté (on est loin des échanges musclés, voire les insultes entre fans « officiels » et Talifans) aussi bien sur les livres en eux-mêmes que sur la politique de la HLP. Il est vrai qu’on est bien loin du forum officiel, et la plupart des Duniens français n’ont pas eu à subir un bannissement*. Il existe donc encore un espace libre où chacun peut venir parler de chaque composante du Dunivers (aussi bien le Cycle original que les ajouts du fils et tout autre média du Dunivers).

Leto

* J’ai été moi-même banni du forum officiel. Cela s’est fait en 2 temps : dans un 1er temps, j’ai écrit dans un message que la Dune Encyclopedia avait plus sa place dans le Dunivers que les romans de Brian et Kevin (originalité de la forme encyclopédique, avant-propos de Frank Herbert lui-même. Ce message a été supprimé. Quand je m’en suis plaint, la seule réponse que j’ai eu fut mon bannissement.

A propos Leto

Ancien administrateur de DAR, Leto est présent dans le Dunivers français depuis près de 10 ans.
Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à De la richesse du Dunivers

  1. Al Biruni dit :

    L’appelation « Talifans » est censée être blessante, mais la bave du crapaud et cetera…. Je rappelle, au cas où on l’aurait oublié, qu’il existe des « Orthodox Herbertarians » (non « réformés ») francophones comme votre serviteur ou l’illustre ionah/Dex, administrateur de DAR et de MdC & membre du staff de TAU. C’est un petit oubli … mais je suis bien certain qu’il était involontaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.